Tour de Lombardie (13 octobre)

Romain Bardet : « Clôturer en beauté »

« J’aime le Tour de Lombardie. C’est une magnifique classique, sélective et intense, qui recèle tout le charme des courses italiennes.
J’ai terminé quatrième en 2016 et j’espère bien pouvoir peser sur la course même si le parcours a changé. Sur la lancée de ma deuxième place aux Championnats du Monde, je sens que ma condition physique est bonne. J’ai préféré renoncer au GP Beghelli, qui, de toute façon, ne faisait pas partie de mon programme initial, pour conserver de la fraîcheur. J’espère clôturer ma saison en beauté, pour mettre un beau point final à cette année qui a été la plus consistante depuis le début de ma carrière. »ROMAIN BARDET

LE CHIFFRE

62

Romain Bardet a terminé les 21 épreuves auxquelles il a participé en 2018. Il s’est classé à 26 reprises dans le top 10. Cela représente 62 jours de course. Depuis ses débuts professionnels en 2012, il n’a abandonné qu’à deux reprises.

L’INFO

Stephen Barrett rejoint le pôle Performance

Stephen Barrett intègrera la saison prochaine le pôle Performance de l’équipe AG2R LA MONDIALE.
Irlandais, il est âgé de 33 ans et a été triathlète et cycliste sur piste de haut niveau, disputant notamment les Championnats du Monde pour son pays. Titulaire d’un doctorat de physiologie de l’exercice, il était depuis 2016 directeur de la performance de l’équipe Acqua
Blue. « Nous cherchions quelqu’un qui possède de solides compétences scientifiques tout en ayant l’expérience d’une équipeprofessionnelle. Stephen possède ce double bagage… ainsi qu’un bel esprit francophile », explique Jean-Baptiste Quiclet, directeur de la performance de l’équipe AG2R LA MONDIALE. »C’est un immense défi pour moi d’avoir l’opportunité de travailler avec une équipe UCI WorldTour du calibre d’AG2R LA MONDIALE. Je veux apporter mon expérience pour apporter de la valeur ajoutée dans tout ce qui touche à l’amélioration de la performance, notamment dans les domaines du textile et de l’équipement »,dit Stephen Barrett.

L’INFO

Trois Vallées Varésines : Mathias Frank 5e

Mathias Frank a pris la cinquième place des Trois Vallées Varésines. « Le nouveau tracé est plus difficile que le précédent. Cela roulait très vite et c’était très dur. J’ai anticipé pour durcir la course mais j’ai manqué de force ensuite », explique Mathias Frank. Alexandre Geniez est 16e et Romain Bardet 23e.