Tour de France – 3e étape – 12ème du contre-la-montre par équipe

ROMAIN BARDET : »Une grande cohésion d’équipe »

 » C’est un bon chrono, l’équipe s’est battue comme un seul homme. Pour faire un bon chrono, il faut être huit totalement impliqués. Je tire mon chapeau à ceux qui se sont écartés à 10 kilomètres de l’arrivée, comme Axel Domont et Silvan Dillier, qui ont donné 100%. Tony Gallopin a fait un grand chrono malgré sa côte cassée, Pierre Latour a été impressionnant, c’est le meilleur rouleur français sans conteste. Les jambes vont bien, je suis resté cinq semaines sans courir, j’attends cette première semaine de montée en pression pour être au top quand la montagne va arriver. Il faut être concentré 21 étapes, le niveau est homogène, les secondes se gagnent partout. »
ROMAIN BARDET

VINCENT LAVENU : »Nous avons progressé »

 » C’est un bon contre-la-montre. L’équipe s’est bien comportée. Nous partions avec deux coureurs blessés au départ, donc avec des incertitudes. Tony Gallopin et Silvan Dillier ont été solides, ils ont permis à l’équipe de rester homogène tout au long du parcours. Le bilan global est bon, on a réduit le débours qui nous séparait des meilleures équipes par rapport au Dauphiné. Nous avons progressé, c’est rassurant, avec une équipe très bien organisée autour de Romain Bardet. Pierre Latour a été déterminant, Romain a été très fort également, c’est de bon augure pour la suite. »
VINCENT LAVENU

LE CHIFFRE

53,228 km/h

Soit la vitesse moyenne horaire réalisée par l’équipe AG2R La Mondiale lors de ce contre-la-montre par équipes.