Interview de Julien Duval : "Restons chez nous" - Equipe cycliste AG2R La Mondiale

Interview de Julien Duval : « Restons chez nous »

Conscient des enjeux qui dépassent le cadre du sport, Julien Duval nous explique son quotidien d’athlète de haut niveau pendant cette période de confinement.

Où es-tu actuellement ?

Je suis chez moi à Chambéry

Comment vis-tu cette situation particulière ?

Il faut prendre son mal en patience. Il faut accepter les directives des pouvoirs publics. Après oui c’est compliqué car nous avons de belles conditions climatiques, il fait très beau. Mais malheureusement il faut rester à la maison pour garder une certaine activité physique et ne pas perdre le travail fait en amont.

La saison va reprendre un jour, nous le savons, mais quand ? Telle est la question.

Quel message souhaiterais-tu passer aujourd’hui ?

Restons chez nous ! Si nous voulons que les compétitions reprennent il faut rester chez nous. Et surtout pour que la vie active, l’économie française et mondiale puissent repartir au plus vite.

Sans objectif pour le moment, quelles sont tes sources de motivation ?

Ma source de motivation est de me dire que la saison va reprendre. Maintenant si on nous dit qu’elle reprendra en septembre, j’aurais peut-être plus de mal à m’entrainer.

Comment se passe tes entrainements aujourd’hui ?

Il n’y aura peut-être plus de coupure programmable jusqu’à la fin de la saison. J’ai donc coupé plus ou moins pendant quelques jours, en allégeant mes entrainements. La première semaine s’est passée comme ça.

Depuis, nous avons augmenté les charges progressivement dans l’attente des décisions qui seront prises pour les prochaines semaines.

Comment occupes-tu tes journées ?

Mes journées sont assez simples. Je me lève, je déjeune. A 10h30 – 11h, nous faisons une séance de 1h-1h30 sur home trainer entre collègues de l’équipe. Nous avons créé un groupe sur une plateforme d’entrainement virtuelle et connectée. Nous avons une certaine sociabilité entre nous. Nous arrivons à « rouler ensemble » en quelque sorte, à échanger, à discuter, à garder le contact. Les journées passent plus vite. Ensuite l’après-midi je continue avec des activités de renforcement musculaire.

As-tu découvert de nouvelles activités ?

Pas vraiment mais je suis des cours d’anglais sur Internet. C’est l’occasion d’avancer rapidement et d’investir mon temps pendant ces journées-là.