Interview - Clément Venturini - Equipe cycliste AG2R La Mondiale

Interview – Clément Venturini

Après un mois de confinement, Clément Venturini nous partage son quotidien, ses entrainements, sa motivation ou encore ses talents de cuisinier !

Où es-tu actuellement ?

Je suis chez moi dans mon appartement à Meyzieu. C’est un endroit assez calme ce qui est un avantage pour passer ce temps qui peut paraitre un peu long.

Le Tour de France a été reporté, l’UCI a communiqué un nouveau calendrier. Comment as-tu réagi à ces nouvelles ?

Cela permet de nous projeter et de nous donner des dates clés. Après ce sont de grosses courses, des courses à sélection. Il est encore difficile de se projeter à ce niveau-là au sein de l’équipe. Mais cela permet de nous donner un fil conducteur et de donner un sens à nos entrainements quotidiens.

Justement, comment arrives-tu à garder la motivation pour t’entrainer ?

Au tout début, je prenais le sport comme tout le monde pour mon entretien, mon bien-être. Je me sentais plus sportif professionnel que coureur cycliste. Maintenant que nous avons une date de reprise, cela motive et permet de voir les choses différemment.

Après on a dû mal à accepter lorsque l’on est nul. Il faut avoir un niveau correct. C’est ce qui pousse à s’entrainer correctement, à faire quelques intensités.

Pour ma part, je trouve le temps très long sur home trainer, donc avoir des exercices, c’est d’autant plus appréciable.

En cette période, on parle beaucoup de la fraicheur mentale plus que du maintien de la condition physique. Qu’en penses-tu ?

C’est sûr. Ce n’est pas celui qui en aura fait le plus pendant cette période délicate qui sera le plus fort ensuite. J’en suis convaincu. Il faut vraiment s’écouter, écouter ses besoins.

La personne qui s’inflige des séances à contrecœur le paiera plus tard. Par contre, c’est impossible de ne rien faire aussi.

On découvre tes talents en cuisine, est-ce une passion ?

Pas trop. J’en profite pour cuisiner. J’ai toujours aimé les bonnes choses. J’ai mis la main à la pates et j’apprécie faire de petites recettes quotidiennement avec de bons produits.

As-tu un message à faire passer ?

C’est un peu le message classique maintenant mais nous devons montrer l’exemple et bien respecter les consignes. Et pour les fans AG2R, de continuer à nous encourager de loin pour le moment et au bord des routes quand ce sera possible. Je ne doute pas que les encouragements seront d’autant plus forts après cette période difficile et continueront à nous unir encore plus.