Etoile de Bessèges Benoît Cosnefroy vainqueur final - Equipe cycliste AG2R La Mondiale

Etoile de Bessèges Benoît Cosnefroy vainqueur final

BENOIT COSNEFROY : « Un aboutissement »

« La semaine a été très tendue mais l’équipe a su parfaitement gérer la situation. Tout aurait pu s’arrêter dès la première étape si je n’avais pas été aidé par le collectif de cette manière. C’est un aboutissement de remporter l’Etoile de Bessèges. Je dois beaucoup à mes copains et je remercie vraiment tout le monde. L’an passé j’avais remporté le classement général du Tour du Limousin mais le stress et l’émotion ne sont pas les mêmes lorsque tout se joue sur un contre-la-montre comme aujourd’hui. Je connaissais ce contre-la-montre pour l’avoir fait il y a deux ans, je savais à quoi m’attendre mais je suis resté concentré dans mon effort. J’avais confiance en moi et je savais que la montée serait mon point fort. La saison est bien lancée, je vais être au départ du Tour du Haut Var dans deux semaines mais mon premier gros objectif est à Paris-Nice. »BENOIT COSNEFROY

PHOTO : Vincent Curutchet / AG2R LA MONDIALE

AURELIEN PARET-PEINTRE : « Une belle semaine »

« Je n’étais pas prévu initialement sur l’Etoile de Bessèges, donc je suis heureux de débuter de cette manière. Depuis trois semaines, je savais que les sensations étaient présentes.
Ce chrono est difficile, j’aime ça et je voulais défendre ma place au général. Cette semaine, j’ai pu me tester avec des efforts différents. J’ai hâte d’être au départ du Tour de la Provence où il y aura un plateau digne d’une course UCI WorldTour et de belles ascensions. »AURELIEN PARET-PEINTRE

PHOTO : Vincent Curutchet / AG2R LA MONDIALE

PIERRE LATOUR : « Du bon travail toute la semaine »

« Je suis content de terminer l’Etoile de Bessèges avec cette troisième place sur le contre-la-montre mais je retiens surtout la victoire de Benoît. J’étais au départ pour travailler pour l’équipe et on s’est vraiment régalé tous ensemble. J’ai senti que les sensations étaient meilleures de jour en jour. Et j’espère que cela se confirmera lors de la Ruta Del sol (19-23 février). »PIERRE LATOUR

LE CHIFFRE

36

Vainqueur du Grand Prix de la Marseillaise et de l’Etoile de Bessèges, les deux premières épreuves du calendrier français, Benoit Cosnefroy est le premier coureur à réaliser un tel doublé depuis Eddy Planckaert en 1984.

L'INFO

Deux victoires en trois ans

En remportant la deuxième victoire de la saison (la 8e de sa carrière),
Benoît Cosnefroy permet à l’équipe AG2R LA MONDIALE de remporter l’Etoile de Bessèges pour la deuxième fois en trois éditions.e.