Langue FR

Vivons Vélo

Roulez à deux, c'est encore mieux !

« Quand on partait de bon matin. Quand on partait sur les chemins. A bicyclette. Nous étions quelques bons copains. Y avait Fernand y avait Firmin. Y avait Francis et Sébastien. Et puis Paulette… » Et si le vélo rendait amoureux comme le chante Yves Montand ?

Le vélo contre le blues hivernal

Moral dans les chaussettes, grosse fatigue, perte d’intérêt… Et si vous pédaliez pour lutter et prévenir le blues hivernal ?

Commençez l'année à vélo !

Ça y est ! Vous êtes en 2017 ! Les fêtes sont passées, vous en avez bien profité. Maintenant, il est temps de se remettre en selle, de pédaler pour retrouver la forme sans forcer.

Le vélo : votre allié pendant les fêtes !

Chaque fin d’année, c’est le même dilemme. « Est-ce que je me lâche complétement ? », «  Je me prive de chocolat ? » ou « J’y vais mollo sur le foie gras et la dinde farcie ? » Voici 5 conseils pour éviter de ressortir de cette période sans quelques kilos supplémentaires.

Pédaler l'hiver : même pas peur !

En hiver, il n’est pas toujours facile de rester hyper motivé. Froid, vent, pluie, neige… peuvent décourager plus d’un cycliste et lui faire ranger son vélo au garage. Voici quelques règles de base pour continuer à rouler au chaud et au sec.

 

Créez un cocon de chaleur

Portez des vêtements fins en fibres techniques. Ils doivent évacuer  la transpiration vers l’extérieur, et empêcher l’humidité extérieure de pénétrer, le tout en laissant la peau respirer.

Optez pour la règle des 3 couches

1ère couche, choisissez un tee-shirt manches longues, très fin et hyper prés du corps. Il doit évacuer de manière optimale la sueur et garder la chaleur... C’est le plus importante. Proscrivez celui en coton qui retient la transpiration et qui met un temps fou à sécher.

2ème couche, misez sur les fibres de type softshell, dryfit, coolmax, thermax, polartec... Elles dissipent lentement la chaleur et conservent leur pouvoir isolant même humides.

3ème couche, préférez les coupe-vent déperlants contre le vent et la pluie. Le but est de créer une barrière thermique contre le froid. Il doit être léger et respirant. C’est-à-dire, limiter la condensation de la vapeur d'eau à l'intérieur du vêtement. Bannissez les Kway et autres imperméables. Ils emprisonnent la transpiration et se transforment en véritable sauna.

Misez sur un collant chaud

Enfilez un legging chaud. Même principe que pour le haut du corps. Prenez-les avec des fibres thermiques et respirantes : dryfit, coolmax, thermax...

Mettez des gants

Chauds et ajustés, ils possèdent une bonne isolation contre le froid et sont déperlants. Ni trop épais ni trop fins, ils sont antidérapants tout en gardant une certaine mobilité pour freiner, changer de vitesse… Prenez-les aussi avec la « fonction touch screen » pour utiliser votre smartphone sans les retirer.

Portez un bonnet ou un « buff » sous le casque

Pensez aux sous-casques, bonnets, bandeaux… à glisser sous le casque afin de bien protéger le front, les sinus, les oreilles et le cou. Une grande déperdition de chaleur se fait à ce niveau.

Conservez les pieds au chaud

Mettez une paire de chaussettes épaisses, étanches et qui évacuent l’humidité pour laisser respirer les pieds. Pour une protection additionnelle contre la pluie, n’oubliez pas les couvre-chaussures imperméables.

Cl. N.