Langue FR

Actualités

Alexandre Geniez : "Je le sentais depuis quelques jours"

Deuxième étape du Tour de la Provence : VICTOIRE D'ALEXANDRE GENIEZ

"J’avais déjà senti lors du Tour du Haut-Var que les jambes étaient bonnes. Même si sur le papier le Tour de la Provence n’est pas très dur, il fallait en profiter et se créer des opportunités. J’avais déjà pris les devants hier en début d’étape, ce qui m’avait permis de prendre le maillot de meilleur grimpeur.
Nous sommes sortis à cinq dans une des dernières difficultés et on parvient à aller au bout. Je n’avais jamais gagné aussi tôt dans la saison, c’est une belle satisfaction. Après la victoire de Samuel Dumoulin, ça permet d’installer une bonne dynamique dans l’équipe.
Personnellement, cela me met en confiance avant les Strade Bianche (4 mars),
une course qui me fait rêver. Il reste encore une étape, a priori plutôt propice aux puncheurs. Je suis deuxième du général et l 'on va tout faire pour gagner la course. Rohan Dennis n’est pas n’importe qui, mais nous allons tout faire pour y arriver !"

LE CHIFFRE
2

Quatre jours après Samuel Dumoulin, Alexandre Geniez remporte la deuxième victoire de la saison pour notre équipe. L’Aveyronnais, qui ne s’était jamais imposé aussi tôt, signe son 8e succès professionnel.


L'INFO
Jannel : "Alexandre monte en pression"

Directeur sportif sur le Tour de la Provence en duo avec Samuel Bellenoue, Didier Jannel revient sur la journée : "Sur le papier, la journée était dédiée aux sprinters. Mais on savait que tout pouvait se passer dans la dernière montée. Les gars avaient pour consigne d’accompagner les tentatives qui sortaient dans cette difficulté. Alexandre y est parvenu. Il y a eu une belle course collective où tout le monde a su respecter les consignes.
Pour ses débuts dans l’équipe, Alexandre montre qu’il est présent. Il monte en pression et c’est encourageant avant les grosses échéances pour lui que sont les Strade Bianche (4 mars) et Tirreno-Adriatico (8-14 mars).

Informations supplémentaires