Langue FR

Actualités

Romain Bardet : « Etre acteur dans les moments importants »

Avant le Critérium du Dauphiné (5 - 12 juin)

Photo Agence ZOOM / Alexis Boichard

 

" Romain, tu n’as pas couru depuis Liège-Bastogne-Liège, qu’as-tu fait depuis le mois d’avril ?

J’ai pris quelques jours de pause après la Doyenne au cours desquels j’ai été en stage au service communication de l’AS Montferrand rugby dans le cadre de mon Masters Management à Grenoble Ecole de Management. C’est une expérience passionnante, qui me permet de découvrir d’autres horizons.

J’ai reconnu les étapes du Cantal du Tour de France et j’ai ensuite participé du 12 au 25 mai au stage de l’équipe en Sierra Nevada.

Nous avons bien travaillé, dans une excellente ambiance. Nous avons roulé 1500 km, avec des ascensions à 3000 mètres d’altitude. C’est toujours un moment important, tant pour la forme, que pour le mental et la cohésion de l’équipe.

 

Comment abordes-tu le Critérium du Dauphiné ?

C’est une belle course, dure, engagée avec, comme toujours, un plateau très relevé. Dans un tel contexte, il ne s’agit pas d’avancer des objectifs chiffrés mais d’être capable d’être acteur dans les moments importants. Je n’ai pas couru depuis le mois d’avril, il faudra se remettre en route, retrouver le rythme de la compétition. Les trois premiers jours de course sont idéaux pour y parvenir.

Ensuite, j’espère être en mesure de jouer à l’avant et de valider les bonnes sensations des dernières semaines. Nous alignons une très belle équipe, avec des hommes en forme ce week-end en Bretagne.

Après le Dauphiné, nous reconnaitrons quelques étapes des Alpes avant de participer aux Championnats de France.

 

L’an dernier, tu avais remporté une belle étape à Pra-Loup. Quel souvenir en gardes-tu ?

Ce fut un excellent moment. Presqu’aussi fort que ma victoire dans le Tour de France à Saint-Jean-de-Maurienne quelques semaines plus tard. J’ai aimé la façon dont je me suis imposé ce jour-là, avec de l’audace. Le Dauphiné est un condensé du Tour de France. C’est toujours bon d’y briller et c’est une belle ligne sur un palmarès. Ensuite, il y a un affectif fort entre cette course et l’équipe AG2R LA MONDIALE établie depuis bientôt 25 ans en Savoie. "

 

Informations supplémentaires