Langue FR

Actualités

Didier Jannel : "Une course à l’italienne hors normes"

Le directeur sportif évoque l'épreuve atypique des Strade Bianche (5 mars).

Présentez-nous cette épreuve...
"Les "Strade Bianche" (chemins blancs) représentent plus de 50 kilomètres (sur 176 km de course) sur du gravillon. Nous ne sommes pas dans une configuration comme Paris-Roubaix, l’épreuve italienne propose 2700 mètres de dénivelé. C’est typiquement la course à l’italienne hors normes et c’est ce qui fait son charme."
Quel type de coureurs peut briller sur cette course et quelles sont les ambitions de l’équipe AG2R LA MONDIALE ?
"Il faut savoir frotter. Le placement sur cette épreuve est très important. Avec les chemins blancs, il faut également une part de réussite, nous ne sommes pas dans un schéma de course classique. Sébastien Turgot a montré qu’il avait retrouvé un bon coup  de pédale, Jan Bakelants marche très fort depuis le début de la saison. Il a également démontré qu’il aimait les courses italiennes. On pourra également s’appuyer sur des garçons comme Jesse Sergent, Sébastien Minard ou encore Mattéo Montaguti, capable de briller sur ce terrain."
L’équipe va également profiter du séjour italien pour reconnaître des étapes du prochain Giro…
"Nous aurons un groupe en reconnaissance du 4 au 7 mars pour rouler sur les étapes 8, 9 et 10. Les coureurs concernés par le Giro (Peraud – Pozzovivo – Dupont – Montaguti), seront accompagnés par les autres coureurs engagés sur les épreuves italiennes. Il faut préciser que le Giro va emprunter des Chemins blancs sur le final de l’étape d’Arezzo (8e étape, 14 mai), mais ce ne sont pas ceux de la course de samedi."
 

L'effectif ici

Informations supplémentaires