Langue FR

Actualités

Omloop Het Nieuwsblad : Gougeard 5e

Alexis Gougeard termine 5e de la première des classiques belges.

Alexis Gougeard : « Une bonne journée pour moi et l’équipe »

« Les sensations ne sont pas mauvaises. Je me retrouve devant dès le départ, c’était la consigne. Il était convenu que je ne mettre pas tout dans l’échappée, que j’attende les ‘gros’ dans le final. J’ai réussi à les accrocher et à aller jusqu’au bout avec eux.
C’est une bonne journée pour moi et pour l’équipe. J’ai eu un peu de mal à gérer le retour du groupe Sagan. J’étais content que Julien (Jurdie) me 'drive' un peu et me dise de me calmer, sinon j’aurais roulé avec eux et je ne serais sans doute pas allé au bout.
Dans le final, j’avais les jambes très dures, un début de crampes. J’ai tenté à l’énergie mais cela n’a pas fonctionné même si je me suis retrouvé devant à 500 mètres de l’arrivée.
Je pense avoir progressé par rapport à l’an dernier. Je me sens plus fort, mieux sur les pavés. Demain, je pense que je vais avoir mal aux jambes. » 

Ecoutez l'interview d'Alexis Gougeard en cliquant ci-dessous :

 

Classic Sud-Ardèche : Bardet 5e

Romain Bardet : « La bagarre toute la journée »
 
« C’est une course que j’aime bien. Je réalise mon troisième top cinq en quatre participations. Ca me rappelle mes jeunes années, c’était la bagarre toute la journée.
Je suis très content de l’équipe. On a pris nos responsabilités. Je ne savais pas trop comment j’allais réagir. J’avais passé une semaine tranquille après Oman qui m’avait fatigué. Mes jambes ont bien répondu.
Aujourd’hui, il n’y avait pas de temps de repos. C’est essentiel pour pouvoir retrouver le rythme avant Paris-Nice. Dans la dernière ascension, je me suis découvert un peu trop mais à part ça, je suis content.
J’étais un peu le grimpeur au milieu des sprinters puncheurs, ce n’était pas forcément facile de m’exprimer mais je ne tiens pas à me spécialiser trop. »

Ecoutez l'interview de Romain Bardet en cliquant ci-dessous :

Jan Bakelants (9e) : " Encore une place d'honneur "
 
" C’est encore une place d’honneur. Cela fait déjà deux courses où je pense pouvoir mériter plus que les places auxquelles je termine. Je suis assez frustré. Dans le dernier rond point, il ne restait plus grand chose et j’avais des jambes pour faire mieux. C’était une journée avec beaucoup de dénivelé (près de 3000 mètres) et je peux rivaliser avec les meilleurs sur ce type de parcours. Rendez-vous demain pour une nouvelle journée, que j’espère meilleure. "

Informations supplémentaires