Langue FR

Actualités

Vincent Lavenu : «Il n’y a pas de quoi perdre le moral et se démobiliser »

Le manager général voulait positiver après la chute de Domenico Pozzovivo au cours de la deuxième étape du Giro

« On a eu un scénario de course similaire à chaque début d’un grand tour. Dans le final, sur ce circuit urbain,  il y avait beaucoup de tension,  d’envie de bien faire. Les équipiers travaillent pour placer des sprinters et les leaders, forcément un moment ça chute. Il y a eu deux grosses chutes à 25 kilomètres de l’arrivée où nous avons été épargés. Et la deuxième à 13 km de l’arrivée. Pozzovivo est tombé, il y a une entaille mais rien de grave. Dans l’opération, il perd une minute et neuf secondes. Ce n’est jamais l’idéal. Un Grand Tour est long, c’est un aléa mais la route n’est pas terminée. A un moment, d’autres coureurs auront le même problème. Il n’y a pas de quoi perdre le moral et se démobiliser. Notre leader est Pozzovivo, le podium est en vue et nous travaillerons pour ça. « 

La réaction audio de Vincent Lavenu 

Informations supplémentaires