Langue FR

Actualités

Vincent Lavenu dresse le bilan

 

La saison 2014 restera comme l’une des plus belles réalisée par l’équipe AG2R LA MONDIALE depuis sa création.

Evidemment, le grand public retiendra surtout le superbe Tour de France de la formation de Vincent Lavenu mais la saison des « terre et ciel » ne se résume pas à cette Grande Boucle. Avec 17 succès, de nombreux Top 5 sur des épreuves World Tour, et régulièrement à l’offensive, l’équipe AG2R LA MONDIALE a prouvé qu’elle était capable de rivaliser avec les meilleures équipes mondiales.

Pour Vincent Lavenu, manager général de la formation française: « Le bilan 2014 de l’équipe AG2R LA MONDIALE est évidemment très bon. Nous avons bien entamé la saison avec une victoire d’étape sur le Tour Méditerranéen puis le Tour du Haut-Var. Nous avons enchaîné avec la victoire de Carlos Betancur sur Paris-Nice, une première dans l’histoire de notre formation. Ces résultats nous ont mis sur de bons rails et c’est quelque chose de très important pour pouvoir aborder sereinement la suite de la saison.
L’équipe a su être performante sur les courses à étapes majeures avec les belles performances de Jean-Christophe Péraud sur Tirreno-Adriatico et le Tour du Pays Basque. Nous avons également brillé sur le Tour de Catalogne avec Romain Bardet et Domenico Pozzovivo. Ce dernier a répondu présent sur les classiques ardennaises et sur le Giro d’Italia où nous réalisons une superbe performance collective avec une 5e place au général mais aussi la victoire au classement par équipes. N’oublions pas non plus Alexis Gougeard qui a brillé sur la Coupe de France en remportant la Classic Loire-Atlantique et les Boucles de l’Aulne. Evidemment, le point d’orgue de notre saison a été le Tour de France avec une victoire d’étape, une 2ème place au classement général et un succès au classement par équipes. C’est un résultat quasiment inespéré pour nous même si nous nous présentions au départ avec de grandes ambitions. Nous avons vécu des moments très forts sur cette Grande Boucle et nous les avons appréciés à leur juste valeur.
Nous avons vécu une seconde partie de saison un peu plus compliquée avec beaucoup de blessés. Nous sommes notamment passés à côté de la Vuelta en l’absence de notre leader désigné, Domenico Pozzovivo. Nous avons baissé de rythme mais je préfère retenir la globalité de notre saison et je crois que nous pouvons être satisfaits ! »


Informations supplémentaires