Langue FR

Actualités

TDF - Excellente 3e place pour Dumoulin

André Greipel remporte au sprint la 6ème étape dont l’arrivée était jugée à Reims.

Samuel Dumoulin prend une excellente 3ème place. Sa réaction à l’arrivée :
« Aujourd’hui j’ai bénéficié du fait qu’il y ait eu des chutes, un coup de bordure dans le final et une dernière petite bosse. Ça a bien usé les organismes. Nous étions quatre à l’avant avec notre capitaine, Sébastien Minard, ainsi que Jicé (Péraud) et Romain (Bardet). On est resté bien groupés et on a résisté lorsqu’il y a eu des accélérations avec vent de côté. J’ai sauvé la mise à Romain à dix bornes de l’arrivée, il s’est pris un coup d’air (sic) et il a fallu travailler pour qu’il rentre. Ensuite, je me suis concentré sur mon sprint. Ce matin, Christophe Riblon m’a refait voir le final de l’étape en 2010 et ça m’a donné de bonnes indications sur les différentes courbes. A trois kilomètres de la ligne je n’étais pas super bien placé mais j’ai gardé beaucoup de vitesse dans le dernier virage qui était assez ouvert et je me suis retrouvé dans la roue de Kristoff. Je ne termine pas loin de la 2e place mais pour la victoire, je ne prétends pas battre Greipel ! ça fait un moment que je n’avais pas fait de bons résultats et c’est une 3e place qui fait du bien. On a fait une belle course collective en évitant également les cassures à nos leaders. Pour le moment c’est un super début de Tour pour l’équipe AG2R LA MONDIALE. »

La journée a encore été marquée par des chutes dont celle, sans gravité, de Romain Bardet. Le coureur de l’équipe AG2R LA MONDIALE souffre de contusions au niveau d’une dorsale, de la hanche et du genou gauche ainsi que de plaies superficielles. La réaction de Romain Bardet : « j’ai chuté à une grosse centaine de kilomètres de l’arrivée. C’était hyper glissant, des coureurs sont tombés devant moi et je n’ai pas pu les éviter. Comme quoi on peut passer sans encombre une étape piégeuse comme celle d’hier et aller à la faute sur une étape plus calme aujourd’hui ! C’est le lot du Tour de France et j’ai une bonne équipe autour de moi pour me remonter à chaque fois.
J’ai tapé fort mais je me suis relevé tout de suite, ma seule préoccupation étant de remonter le plus vite possible sur le vélo pour réintégrer rapidement le peloton. Ce soir ça va tirer un peu mais je fais pleinement confiance au staff de l’équipe pour me remettre d’aplomb pour demain et surtout pour le week-end vosgien ! »

Informations supplémentaires