Langue FR

Actualités

Oliver Naesen : "Un belle progression pour moi"

Record Bank E3 Harelbeke : Troisième place d’Oliver Naesen

A quel moment avez-vous réalisé que la victoire était possible ?
"Lorsque j’attaque dans le Vieux Kwaremont, j’ai vu qu’ils étaient les deux à pouvoir suivre. J’ai bien compris que ça roulerait assez vite pour rester devant ! Nous avons roulé à fond jusqu’au dernier kilomètre ou cela s’est joué à la tactique.
J’ai essayé de les surprendre mais je savais que je n’étais pas le meilleur. Je suis à ma place. J’ai cru à la victoire, mais il y avait 20 mètres de trop !"
Après votre victoire à Plouay l’an passé, qu’est-ce que représente ce podium ?
"C’est peut-être moins fort que la victoire à Plouay mais c’est plus important à ma yeux que ma deuxième place sur l’Eneco Tour. Ce n’est que ma troisième année professionnelle, c’est une belle progression pour moi."
Quelques semaines après ton arrivée dans l’équipe AG2R LA MONDIALE, on sent une véritable émulation sur les classiques flandriennes...
"Aujourd’hui, je me suis retrouvé devant avec « Gougou » (Alexis Gougeard). Il a fait un boulot formidable pour que cela ne revienne pas de l’arrière. Nous étions la seule équipe présente à l’avant avec deux coureurs.  Je suis heureux de ce podium, mais ça n change rien pour moi pour la suite. Ma place est dans le top dix, pour être sur le podium il faut un peu de chance. Aujourd’hui, je signe ma meilleure place et je peux être satisfait."

Les résultats

L'info

En prenant la troisième place aujourd'hui, Oliver Naesen signe le premier podium pour AG2R LA MONDIALE sur une classique flandrienne depuis treize ans. Le  Record Bank E3 Harelbeke, promu calendrier UCI WorldTour cette année, avait vu la deuxième place de l'Estonien Jan Kirsipuu en 2004.

 

Julien Jurdie : "La naissance d’un groupe flandrien"

"On en rêvait, on l’espérait tous. On savait qu’Oliver était dans une condition exceptionnelle. Il l’avait démontré à Paris-Nice et plus récemment sur à Travers la Flandre. On était conscient que l’on pouvait faire quelque chose de grand. Le podium est un moment extraordinaire, je n’avais jamais vécu ça sur une classique flandrienne. Tout le staff travaille pour des moments comme celui là. Nous sommes réguliers depuis le Omloop Het Nieuwsblad et c’est une grande satisfaction d’avoir un coureur d’avenir comme Oliver qui pourrait être l’un des futurs grands coureurs de classiques flandriennes dans un avenir proche. Ce podium n’est pas une fin en soi, c’est la naissance d’un groupe flandrien et le début d’une nouvelle histoire."

LE CHIFFRE  11

Romain Bardet a terminé à la 11e place de la 5e étape du Tour de Catalogne et Pierre Latour finit 15e.
Ils sont respectivement 15e et 16e du classement général.
"J’ai vécu une journée délicate et inconfortable où le manque de rythme et de compétition s’est fait sentir. En outre, j’ai connu un problème mécanique au pied de la montée finale que j’ai abordée trop mal placé pour jouer les premiers rôles.
C’est en passant par ces moments-là que je retrouverai mon meilleur niveau" a dit Romain Bardet.
Les résultats

 

Informations supplémentaires