Langue FR

Actualités

Vincent Lavenu : "Nos objectifs sont revus à la hausse"

Le Directeur Général de l’équipe AG2R LA MONDIALE fait le point à cinq semaines de la reprise de la saison.

Que représente le stage de décembre pour l'équipe AG2R LA MONDIALE ?
Un passage obligé, un moment très important pour la mise en route de l’équipe. Il n’y a qu’à voir la concentration des équipes WorldTour au même endroit et à la même période pour comprendre que ce stage est un moment primordial en vue de la saison. Il s’agit de la seule occasion de l’année où nous sommes tous réunis, les coureurs comme le staff. Dès le mois prochain, deux fronts seront déjà en course, sur le Tour de San Luis (18-24 janvier) et le Tour Down Under (19-24 janvier). Ici, les coureurs commencent à affuter leurs armes pour être opérationnel rapidement.
Après le stage de cohésion le mois dernier, la saison est définitivement lancée…
Ce stage est très dense. En Espagne, le gros morceau débute, nos partenaires techniques sont là. Les coureurs effectuent les réglages du matériel. Il y a déjà la perspective du travail spécifique notamment sur le contre-la-montre.
L’équipe a peu évolué au cours de l’inter – saison avec seulement trois recrues. François Bidard, Jesse Sergent et Cyril Gautier vont débuter sous le maillot AG2R LA MONDIALE avec des objectifs différents…
François Bidard, issu du centre de formation, a déjà un peu de « bouteille » à 24 ans et il va être capable d’encaisser des charges de travail importantes. C’est un garçon qui a fait sa place au sein du centre de formation et il était tout naturel qu’il nous rejoigne. Jesse Sergent, premier coureur Néo – Zélandais de notre histoire, est encore jeune (27 ans) malgré ses 8 années chez les professionnels. Il a de belles qualités de rouleur avec des médailles aux Jeux Olympiques (Poursuite par équipes 2008 – 2012) et sur les Classiques Flandriennes. Il va nous apporter des choses dans ce domaine. Nous avons également Cyril Gautier, un garçon pétri de qualités, il peut être aussi bien un gagneur comme un formidable coéquipier. Nous n’avions pas la volonté de beaucoup modifier l’équipe. Les résultats sont là, l’équipe vit bien ensemble. Des coureurs ont joué le rôle d’équipier sans penser à eux, il était donc nécessaire de les rassurer en les conservant.
Quelles sont les ambitions pour 2016 ?
Nous avons une équipe pour briller sur les courses montagneuses, le Tour de Romandie, Le Giro, le Critérium du Dauphiné, le Tour ou la Vuelta. Nous avons également des envies sur les classiques. On a vu Alexis Gougeard à l’aise en 2015 pour son premier Paris – Roubaix, mais aussi Alexis Vuillermoz, Romain Bardet ou encore Domenico Pozzovivo sur les Classiques Ardennaises. Damien Gaudin ou Sébastien Turgot auront aussi à cœur de retrouver leur rang sur ses courses. Les objectifs de l’année sont revus à la hausse. Nous avons des objectifs hauts, nous ne les réaliserons pas tous, mais si tout va bien nous avons l’effectif pour terminer cinquième ou sixième du classement WorldTour.

Retrouvez les premières courses de chaque coureur ici.

Additional information