Langue FR

Actualités

Alexis Vuillermoz : « C’est juste incroyable »

Alexis Vuillermoz remporte la huitième étape du Tour de France en Rennes et le Mur de Bretagne. Le héros du jour se confie.

 

 

L'explosion d'un champion, le bonheur d'un manager ! Alexis Vuillermoz vainqueur de la 8e étape @letourdefrance ! #BravoAlexis #ALLEZALM photo @ypmedias

Une photo publiée par AG2RLAMONDIALE ProCyclingTeam (@ag2rlamondiale_procyclingteam) le

Quel est votre état d’esprit après cette énorme journée ?
"C'est juste incroyable, je n'y y croyais pas vraiment. Je voulais juste faire une belle course et tenter quelque chose… Je pensais qu’il y aurait meilleur que moi aujourd’hui. Je voulais surprendre tout le monde. Je ne voulais pas rendre les armes comme ça, et finalement ca a été au bout ! C’était la gagne ou rien du tout aujourd’hui."
On vous a vu attaquer très tôt dans le mur…
"Toute l’équipe AG2R LA MONDIALE a fait un gros travail pour nous replacer, Jean-Christophe, Romain et Moi au pied du Mur. J’avais prévu d’attaquer dans la partie difficile du Mur. Deux coureurs sont revenus sur moi et je ne voulais pas les emmener dans un fauteuil. Je savais que le final était plat. Si j’attendais trop c’était fini."
Quand Froome est revenu, je me suis mis dans la roue pour récupérer. J’ai attaqué à nouveau, mais je pensais qu’on me reprendrait, mais en fait non !
A l’arrivée, vous avez dédié votre victoire à plusieurs personnes…
J’ai beaucoup pensé à mon papa. Il est décédé il y a trois ans, j’espère qu’il est fier de moi. Il était passionné du Tour de France et de vélo et j’aurai aimé qu’il me voit aujourd’hui. Je pense aussi à Daniel Germond qui m’a permis de rejoindre l’équipe AG2R LA MONDIALE, Jean – Baptiste Quiclet, qui m’a encouragé à passer sur route mais aussi à mon entraîneur, Yvan Clolus avec qui je travaille depuis 2005. J’en oublie et je m’en excuse, mais si je suis là aujourd’hui c’est grâce à eux.
 

Additional information