Langue FR

Actualités

Critérium du Dauphiné : entre offensive et déception

Christopher Froome semble parti pour dominer ce Critérium du Dauphiné. 2e étape et 2e victoire consécutive pour le coureur britannique qui s’est imposé aujourd’hui au sommet du col du Béal.

La journée a été difficile pour Romain Bardet qui, à domicile, espérait mieux que sa 19e place aujourd’hui : « J’étais vraiment bien pendant les sept premiers kilomètres du col et puis j’ai complètement explosé. J’avais des frissons dans tout le corps, je n’avais plus rien dans les jambes et je me suis retrouvé obligé de m’écarter. C’est une énorme déception car je pensais faire bien mieux que ça. Les jambes étaient là en début d’ascension mais je me suis retrouvé complètement vidé au moment où ça a mis en route. Je perds énormément de temps et c’est une journée décevante. J’avais des ambitions ici mais la semaine n’est pas terminée. Il va falloir se remettre en question et aller de l’avant. »

Déception également pour Jean-Christophe Péraud (56ème à 6’54’’) qui relativisait toutefois sa contre-performance à l’arrivée : « Je sentais bien que j’étais un peu court au niveau de la forme et ma performance aujourd’hui confirme mes sensations. Maintenant, il faut garder le moral et se dire qu’il reste encore un mois avant le départ du Tour de France. Ça sera une bonne semaine de travail en vue du mois de Juillet, d’autant que le niveau ici est déjà celui du Tour car je ne vois pas comment les leaders présents ici pourraient encore élever leur niveau. On garde le moral et on travaille ! »

Note positive, la présence dans l’échappée du jour d’Alexis Gougeard. Le néo-pro de l’équipe AG2R LA MONDIALE, attaquant dans l’âme, n’a pas hésité à partir à l’offensive dès cette première étape en ligne. Bien que le final ait été difficile, le coureur normand se montrait plutôt satisfait à l’issue de cette étape : « La journée s’est bien passé au début mais ça s’est un peu compliqué dans le final, je commençais à être sec (sic). J’étais content de me retrouver à l’avant aujourd’hui, j’aime bien ça et c’est un peu ma marque de fabrique. Être échappé sur le Critérium du Dauphiné ce n’est quand même pas la même chose que sur les épreuves que j’ai pu disputer jusqu’ici avec l’équipe. C’est finalement ma première course avec de véritables cols et ça change tout ! J’espère désormais bien récupérer de cette échappée et remettre ça d’ici la fin de la semaine. »

Additional information