Langue FR

Actualités

Benoît Cosnefroy : "Heureux et inattendu"

Grand Prix d'Isbergues : Victoire de Benoît Cosnefroy. 

"Le Grand Prix d’Isbergues est une course plutôt dédiée aux sprinters. Et franchement, je n’imaginais pas un tel scénario.Après avoir coupé au mois d’août, j’arrive avec de la fraîcheur sur cette fin de saison. Aujourd’hui, je voulais travailler pour le groupe et surtout, faire des efforts en vue des Championnats du Monde des Moins de 23 ans à Bergen (Norvège) vendredi. Je me suis retrouvé devant sans vraiment le vouloir.


Durant la course, j’ai dit à Stéphane Goubert que l’équipe pouvait faire la course à l’arrière même si j’étais dans l’échappée !
A 11,5 km de l’arrivée dans le dernier tour avec un peu plus d’une minute d’avance, j’ai compris que ça pourrait peut-être le faire. Avant que l’on ne se regarde dans le final, j’ai préféré attaquer et je parviens à m’imposer.Je n’imaginais pas du tout remporter ma première victoire professionnelle aussi vite. Je suis très heureux, mais ce soir je vais mettre la victoire d’Isbergues de côté et me projeter vers Bergen. J’ai beau avoir gagné, je sais que la semaine prochaine la course ne se passera pas de la même manière.Je suis prêt et motivé. "

L'INFO
5e place pour Rudy Barbier


"C’est une belle journée pour nous ! Derrière la victoire de Benoît, je parviens à battre des garçons de renom comme Cavendish ou Bouhanni, je suis vraiment très content. Avec mon entraîneur Mickaël Bouget, nous travaillons de manière spécifique pour le sprint et les automatismes sont en train de se créer. J’ai été super bien entouré avec notamment Quentin (Jaurégui) et Julien (Duval). Ce dernier était encore avec moi au panneau des 300 mètres, il ne restait plus qu’à dérouler.Depuis plusieurs jours, je sens que la forme est là et j’ai vraiment envie de gagner d’ici la fin de la saison. Il me reste quatre occasions (Eurométropole – Binche-Chimay-Binche – Paris-Bourges – Paris-Tours), j’espère saisir ma chance."

LE CHIFFRE
48

Professionnel depuis le 1er août, Benoît Cosnefroy aura donc mis 48 jours à s’imposer. Il remporte également la 14e  victoire de l’équipe cette saison.

Les autres succès :

- Samuel Dumoulin :
1ère étape du Tour du Haut Var
- Alexandre Geniez :
2e étape du Tour de Provence / 4e étape Tour de l'Ain
- Mattéo Montaguti :
4e étape du Tour des Alpes
- Domenico Pozzovivo :
Sixième étape du Tour de Suisse
- Pierre Latour :
Championnat de France contre-la-montre
- Oliver Naesen :
Championnat de Belgique
- Romain Bardet :
Douzième étape du Tour de France
- Alexis Gougeard :
La Polynormande
- Alexis Vuillermoz :
Grand Prix Plumelec / 2e étape Tour du Limousin + Classement général - Cyril Gautier :
3e étape Tour du Limousin

Additional information