Langue FR

Actualités

MIKAEL CHEREL : « HATE DE REPRENDRE »

Brussels Cycling Classics (2 sept.) / Grand Prix Fourmies (3 sept.)

"Je suis tombé en Sierra Nevada le 25 mai dernier. J’ai hâte de reprendre car mon inactivité a été plus longue que celle de la coupure hivernale. Je n’ai pas couru depuis la fin du Tour de Romandie le 30 avril et j’ai très envie d’être au départ. Je me sens bien, mardi j’ai effectué une sortie de 6h30.
J’ai repris l’entraînement fin juillet, après le Tour de France. 
Pour ma rentrée, j’ai envie de progresser pour performer d’ici la fin de la saison.
En accord avec  la direction de l’équipe, j’ai décidé de beaucoup courir d'ici la fin de saison avec les courses italiennes comme objectif. 
J’ai rongé mon frein pendant trois mois et aujourd’hui j’ai envie de terminer 2017 sur une bonne note. Samedi, cela risque d’être difficile pour moi mais je rêve d’être dans l’échappée dimanche. 
Cela a été une période difficile. Plus encore que mon forfait dans le Tour de France, j’ai pris une énorme claque lorsque j’ai renoncé à la Vuelta. Un deuxième trait de fracture du bassin n’avait pas été décelé initialement et j’ai dû m’arrêter encore. 
J’ai relativisé mais je suis vraiment très heureux de reprendre la route."

LE CHIFFRE : 11

Après les deux épreuves de ce week-end, Mikaël Chérel disputera le Tour du Doubs (10 septembre).
Il comptera 11 jours de course avant de participer au Tour de Lombardie (30 septembre).

L'INFO : JUSQU'EN 2020

Comme Romain Bardet, Pierre Latour, Oliver Naesen, Axel Domont, Alexis Vuillermoz et Ben Gastauer, Mikaël Chérel a resigné jusqu’en 2020.
Il a intégré l’équipe AG2R LA MONDIALE en 2011.

 

Additional information